Le top 50 de mes radios années 80

Quel plaisir de regarder sur mon écran de télévision
les chansons du top 50, qui passaient
sur les radios FM des années 80.

J’étais attentif aux entrées et sorties du célèbre classement
du Top 50 diffusé sur Europe 1 et la chaine de TV canal + en clair.

En l’année 1986, je me dirigeais chez mon buraliste le lundi matin pour acheter un tube
de MENTOS à la menthe et le magazine du
TOP 50 que je parcourai du début jusqu’à la dernière page avec ses posters.
Je me souviens également des magazines : PODIUM et OK MAGAZINE ainsi que SALUT.

J’adorai quand l’animateur et journaliste MARC TOESCA présentateur du top 50 faisait son apparition sur le plateau avec son fameux  » slt les petits clous « 
que de bonheur pour moi de découvrir les tubes nouveaux français et international,
que je regardai en clips musicaux sur mon écran cathodique.

Je me souviens aussi de M6 Music la chaine musicale et MCM sur le câble,
les émissions sur les artistes comme : Fréquence stars, les hits parades,
A la radio, j’écoutai le star match avec MARC SCALIA, mais aussi l’après-midi
de 14H à 17H j’étais à l’écoute de la voix de l’animateur MITSOU NRJ dans son émission.
Le matin je prenais le bus avec mon radio walkman Dominique DUFOREST ET SMICKY me faisait
commencer ma matinée avec le célèbre STARTER.
Sans oublier la voix du sympathique SERGE REEP des disques à la demande le soir sur Nrj
et FREDERIC DERIEUX l’animateur à la voix d’or et chaleureuse dans les nuits de la plus
belle des radios de mes années 80.

Ma chaine HIFI projetait également les jingles de SKYROCK avec la voix grave d’ALAIN DORVAL
je me souviens de GERALDINE la coquine et de son rendez-vous rencontres du soir, ainsi que
de la voix et des canulars de SKYMAN, mais aussi des ZIGOTOS AVEC LORENZO, ha ils étaient
novateurs et un peu fous pour l’époque, et comment ne pas se souvenir de l’animateur MAHLER
et son célèbre « BONSOIR LA PLANETE ».

Oui que de souvenirs radiophoniques sur la bande FM
C’étaient les débuts des réseaux, les radios locales étaient rachetées l’une après l’autre
par FUN RADIO, MFM, CHIC FM, PACIFIC FM, NRJ, SKYROCK, EUROPE 2
il y avait les décrochages locaux, les voix off pour la publicité locale,
la diffusion se faisait par satellite, une drôle d’époque ou l’insouciance de la radio
disparaissait au profit du professionnalisme du métier de la radio numérique.

Puis plus tard les webradios on vus le jour sur Internet, au début de la radio en ligne,
on avait l’impression de revivre les radios des années 80 sur la bande FM, les pionniers sont
pour l’époque : JOKE FM, RADIO 404, PULS RADIO, FREQUENCE 3 et d’autres ont pris positions sur le web.
Certaines ont disparu mais restent dans la mémoire des auditeurs internautes.

C’est que c’était un peu l’anarchie, puis au fur et à mesure des années les webradios se sont
professionnalisées et sont devenues des associations 1901.
A ce moment on trouvait sur la toile le portail des médias : COM FM, c’était le moment des
start-up, tout le monde créait des pages et des sites web, et demandait de l’argent aux business angels
oui une drôle d’époque….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *